[Coaching] 5 avantages de fêter Noël à l’étranger

Ça fait un moment que tu le sais, et tu évites d’y penser (car tu déprimes rien que d’y penser), mais l’échéance approche et le couperet est tombé : cette année, tu ne rentreras pas pour les Fêtes… 😦

Expat' : fêter Noël à l'étranger
Oublie le repas à 250 000 calories et la fameuse dinde préparée par Maman, les déballages interminables de cadeaux,  les retrouvailles avec la smala, les préparatifs en famille, …

Rien que de penser à tous ces moments ratés, tu as la gorge serrée et une petite boule au ventre ?

expat-triste-noel

Pas besoin d’aller voir un doc pour ça :  j’ai trouvé un moyen infaillible pour éviter de déprimer à l’idée de célébrer cette belle fête traditionnelle loin de ma Patrie : en adoptant une « positive attitude » et en comparant tout simplement le Noël en expatriation et celui au Bercail ! 🙂

1- Le Porte-Monnaie

Voilà la première bonne surprise : Noël à l’étranger = budget cadeaux réduit !

Ben oui, la distance fait qu’on ne sera pas obligé de faire un cadeau au frère de la belle-soeur, au fils du beau-père, aux petits-cousins dont on ne se souvient jamais du prénom, etc.

Et avec l’argent « économisé », on peut faire un plus gros cadeau aux personnes avec qui on fêtera Noël loin de sa patrie : à son chéri, à ses enfants, et à la personne à laquelle on ne pense jamais assez (et pour laquelle je vote à l’unanimité) : SOI-MÊME !!!!

Expat' : Noel sans les contraintes

Yeah ! À moi le massage de 2 heures, la robe qui me fait de l’oeil dans la vitrine depuis une semaine, le week-end en amoureux, le restaurant du nouveau Chef étoilé !

2- Le Décor

Allez, avoue que hormis la couronne qui orne la porte d’entrée et le sempiternel sapin que tes (beaux)parents ressortent chaque année, la maison où tu fêtes traditionnellement Noël n’a rien de magique.

Alors que là, tu vas avoir la CHANCE de vivre un Noël avec de la vraie neige sur les toits, si tu vis dans un pays où il y a un vrai hiver. Ou à l’inverse, quoi de plus dépaysant que de fêter Noël en tongs et en sirotant un cocktail sur la plage ?

Pour avoir testé les 2, je réalise que ce sont les 2 Noël qui m’ont le plus marquée depuis ces 20 dernières années.

Où que tu vives, fais en sorte que ce Noël que tu vas vivre loin de tes proches soit magique, exotique et inoubliable. Et si ton environnement n’a rien de magique, n’hésite pas à célébrer les Fêtes dans un endroit qui te fait rêver depuis longtemps.

Expat' : Fêter Noël à Disneyworld

Pourquoi ne pas fêter Noël à Disney, dans un parc d’attraction, sur une île privée, dans un petit chalet, dans un hôtel de luxe, sur un bateau, … ?

C’est pas parce qu’on vit loin de ses proches que l’on doit vivre Noël comme une punition, non ? Au contraire, il faut SE FAIRE PLAISIR.

3- Le Menu de Noël (Yeahhhh, la bouffe : mon sujet préféré ! 😉 )

Alors oui, c’est sûr : difficile de ne pas saliver, râler et être jaloux  chaque fois que l’on s’imagine ses proches en train de se gaver du délicieux foie gras confectionné par Mamie Jeannette, de la dinde préparée avec amour par Maman, du champagne conseillé par le petit caviste de Beau-papa, et de la bûche de Noël du célèbre pâtissier installé à côté de chez Frérot, …

Pour oublier ces frustrations gastronomiques, fais place à l’innovation, aux folies, aux phantasmes ! (Non, Môsieur, les phantasmes ne sont pas que d’ordre sexuel… Oups j’ai un doute tout à coup : serais-je la seule à fantasmer sur une tarte au citron meringuée ? )

Personnellement, j’ai craqué, lors d’un Noël à 6000 kilomètres de ma patrie, pour des macarons (faits par un pâtissier Français), du Sauternes, et du foie gras du Sud-Ouest de la France, vendus à des prix indécents : je confesse ce (prétendu) péché… MAIS je l’assume pleinement et je ne le regrette pas. 😀

Expat' : Table de Noël

À noter qu’en temps NORMAL, je suis la première à dénoncer les expat’ qui veulent continuer à vivre à la Française à l’étranger…

Mais on a quand même le droit, et surtout à Noël, de se faire plaisir en s’offrant des produits qui nous rappellent notre pays, non ?!?

4- Partager sa table

Pour fêter Noël, il faut absolument éviter de célébrer ce moment tout seul ou à deux. L’idéal est bien sûr d’avoir la chance durant cette période un proche venu vous rendre visite pour les vacances, et partager avec lui la magie d’un Noël d’expatrié.

Si ce n’est pas le cas, propose à d’autres personnes sans famille ou dont les proches sont loin (YES, voici le deuxième oxymore * de ma vie), de passer la soirée de Noël avec toi, et pourquoi pas, de faire ensemble les préparatifs.

Expatriation - PLes préparatifs de Noël entre expat'
Dis-toi que de nombreux expat’ sont dans la même situation que toi, et ressentent la même angoisse, à l’idée de célébrer Noël tout seul.

Rien de tel pour renforcer des liens, créer de solides amitiés et se créer une seconde famille.

5- Noël à la sauce locale

Évidemment, l’idéal (selon moi en tout cas… ) consiste à célébrer cette fête selon la tradition locale. Je te souhaite de vivre Noël à la mode indigène (dans le sens « originaire du pays » bien sûr ! 😀 ) : rien de tel pour s’imprégner de cette autre culture.

J’ai eu la chance (et oui, encore ! ) de vivre cette fabuleuse expérience, lors de mon premier Noël au Canada. Invités dans une famille de Québécois « pur souche », mon conjoint et moi avons pu découvrir une nouvelle manière de fêter Noël en famille : des chants de Noël durant toute la soirée, des plats québécois (avec notamment le ketchup fait maison, qui n’a rien à voir avec le ketchup Heinz niveau goût, couleur, texture).

Sans oublier la chaleur du peuple Québécois et le décor environnant : la neige omniprésente rendait ce moment encore plus magique.

Expat' : Noël sous la neige.Ce Noël fait d’ailleurs partie de mon Top 3 « Noël », l’un des 2 autres étant un Noël à l’étranger avec ma soeur et sa famille + une autre famille d’expatriés. Hasard, me direz-vous ? 😉

Je serais hypocrite de ne pas avouer que j’essaie tous les ans de « rentrer au pays » pour passer les fêtes en famille. Mais je m’apprête à vivre mon 3ème Noël « à l’étranger » (en 12 ans d’expatriation). Et je suis déjà certaine qu’il va entrer dans ce Top 3 « Noël ». Cette fois, ce sera la version espagnole avec les processions religieuses, les Rois Mages… et la plage ! 🙂

Voilà, j’espère que ce billet te permettra d’aborder les fêtes sereinement, voire même avec excitation, si tu ne peux pas les passer avec tes proches dans ton pays d’origine.

Il ne tient qu’à TOI d’en faire un moment inoubliable. 😀

** Toi, tu n’as pas lu mon billet « Démasque tes ennemis parmi tes proches ou tu as la même mémoire que Dory (comme moi). 😉

Publicités

4 Comments

Add yours →

  1. Un peu d’humour, super votre idée ❤

    Aimé par 1 personne

  2. Ça va être mon 5ème Noël loin de France ; en effet, ça fait des économies hihi 😉 Et en termes de kilos pris aussi !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :