[Top 10] MES fantasmes… d’expatriée !

Vivre à l’étranger, un véritable FANTASME aux yeux de nombreuses personnes… et pourtant (attention, SCOOP ! ) : ceux qui ont franchi le pas de l’expatriation ont eux-mêmes des fantasmes.

Et oui, l’expatriation entraîne des manques, des besoins, des désirs, que l’on ne soupçonnait pas avant de partir (et qui sont complètement différents de leurs rêves « avant-expatriation », il faut bien l’avouer).

Les fantasmes de l'expatrié

J’ai donc décidé de mettre ma pudeur de côté 5 minutes pour vous livrer, ici et maintenant, MON Top 10 :

 

1 / LA TÉLÉPORTATION

La téléportation : un fantasme de l'expatrié

… surtout quand on vit à des milliers de kilomètres de sa famille et de ses proches !

Ah, combien de fois ai-je caressé le rêve, d’un simple claquement de doigts, de passer la soirée avec ma soeur, débarquer au mariage d’un super pote, organiser les 40 ans de mariage de mes parents, être présente le jour de la naissance de mon neveu… (soupirs)

Sans oublier ce satané sentiment d’impuissance face à la distance et cette culpabilité (tenace) d’être loin de mes proches et de ma patrie, dans des moments plus difficiles. 😦

 

2/ UN SUPERMARCHÉ BIEN DE CHEZ NOUS AU COIN DE LA RUE

Les mets français : un fantasme de l'expatrié

J’y aurais une carte de fidélité, assurément ! Ils m’y verraient souvent : coups de blues, de gourmandise, de femme enceinte, … Y en a à qui ça parle ? 😉

C’est en vivant à l’étranger qu’on réalise l’importance de nos habitudes de consommation, le POIDS de nos péchés mignons et de nos madeleines de Proust (et bien sûr : les différences de repères et de logique dans les supermarchés de notre nouvelle patrie).

J’ai personnellement découvert à 30 ans un sentiment bizarre : celui de saliver en pensant tout simplement à un camembert coulant !

 

3/ LE MÊME HORAIRE PARTOUT DANS LE MONDE

L'horaire unique : un fantasme de l'expatrié

… pour éviter des oublis et/ou des bourdes, dans le style « Ah zut, j’ai loupé l’anniv de frérot, à 1 heure près… » ou « Non, non, Tata Martine, il n’est pas 16h00 chez moi, il est 4 heures du mat’. Oui, j’étais en train de dormir… »

Suis-je la seule à rêver d’un horaire unique ?!?

Surtout quand les réveils nocturnes de Tata Martine tombent la veille d’un examen ou d’un nouveau boulot, voire de la rentrée scolaire…

Sans oublier la joie que j’éprouve chaque fois que mes enfants rentrent de 2 semaines de vacances chez leurs grands-parents… et qu’avec le décalage horaire, ils commencent leur journée à 3h du mat !

 

4/ 10 SEMAINES DE VACANCES

Fantasme de l'expat : de longues vacances

… pour pouvoir rentrer 1 mois au pays pour faire le marathon tour de la famille et des amis…

… et passer les 5 autres semaines à s’en remettre ! (Bref, de VRAIES vacances…) Et si possible, dans une N-O-U-V-E-L-L-E- destination. 🙂

Car c’est bien sympa de rentrer au pays tous les ans, mais comble de l’expatrié : depuis qu’on vit à l’étranger, ben, on ne visite plus ! OUT l’exotisme, le dépaysement, les découvertes… 😦

 

5/ ÊTRE UN SUPER-HÉROS

expat-fantasme-superman-wonderwoman

… pour réussir les exploits suivants « post-vacances dans notre patrie » :

  • perdre les 5 kilos pris en 2 semaines (chacun de mes proches faisant un concours du meilleur repas et me sortant les meilleures bouteilles et mes cocktails préférés pour me faire plaisir)
  •  repasser sous la barre maximale des triglycérides, du sucre et du cholestérol (se référer au point précédent)
  • rallonger les journées ou faire un « reset » de mon corps. Pourquoi ? Pour effacer les effets dévastateurs du sommeil perdu et des excès durant mon retour au bercail.

NB : C’est bien beau de vouloir profiter au maximum des êtres qui nous sont chers, mais le marathon quotidien (petit-déj’ chez X, déjeuner chez Y, goûter avec Z, apéro chez Untel et souper chez Trucmuche) relève de l’exploit auquel un corps « normal » (le mien en tout cas) ne résiste pas !

 

6/ ÊTRE MILLIONNAIRE

Fantasme de l'expat : être millionnaire

… pour pouvoir improviser des week-ends à des milliers de kilomètres avec ma famille, sans devoir regarder le prix du billet d’avion, ni me limiter en bagages, ni dépendre des horaires et jours de vols des compagnies low-cost…

… pour organiser des méga-fiestas dans mon nouveau chez-moi avec tous mes proches, à qui j’offrirais bien sûr les billets d’avion…

… pour avoir autant de maisons secondaires que d’amis expats étrangers et pouvoir ainsi leur rendre visite quand bon me semble, quel que soit la destination où ils sont partis s’installer…

 

7/ LE TRADUCTEUR INSTANTANÉ

Le traducteur instantané : un fantasme de l'expatrié

… Surtout quand tu viens d’arriver à destination et que tu ne maîtrises pas encore la langue (ou l’accent) !

Personnellement, je n’oublierai jamais certaines premières fois  :

  •  mon premier entretien d’embauche en espagnol
  • le jour où j’ai dû demander ma route à un « autochtone » au fin fond du Québec, car je m’étais pommée
  • comment retrouver ma voiture partie à la fourrière en Espagne, en connaissant seulement 4 mots espagnols
  • (et le pire de tout pour moi : ) répondre au téléphone et comprendre la raison de l’appel en urgence de l’école, 1 mois après l’épisode de la fourrière (et donc 5 mots d’espagnol dans mon vocabulaire)

 

8/ UNE MAISON EXTENSIBLE SUR DEMANDE

La maison extensible : un fantasme de l'expatrié

… pour pouvoir accueillir tout le monde en même temps. 🙂

Car comme par hasard, ton meilleur ami veut venir passer quelques jours chez toi avec ses 4 enfants la même semaine que ton frère… et que tu les tannes à tous les deux depuis des années pour qu’ils viennent te voir… et que tu n’as qu’une chambre d’amis !

Et je ne parle pas de mon rêve de fêter chez moi les 40 ans de mon conjoint, avec toute sa famille et ses 50000 amis… (NB : On l’a fêté, rassurez-vous ! Mais à 4… nous 2 y compris !)

 

9/ UNE TOUCHE MAGIQUE SUR MON ORDINATEUR

Les démarches administratives : la hantise de l'expatrié

… qui ferait instantanément TOUTES les démarches administratives À MA PLACE, pendant que je sirote en terrasse mon espresso (ou mon Mojito , selon l’heure). 😉

Quelle énergie épargnée et quel temps gagné si je pouvais me dispenser des JOIES administratives telles que les déclarations d’impôt (pays de résidence + pays d’origine), les inscriptions (école, sécurité sociale locale, ambassade), les abonnements (Internet, téléphone, l’électricité, l’eau), etc.

Rien que de penser à cette touche magique, JE JUBILE !!! 😀

 

10/ LE PAYS IDÉAL

 

Crédit-photo : CLAUDE PRIGENT / LE TELEGRAMME
Crédit-photo : CLAUDE PRIGENT / LE TELEGRAMME

… celui qui combinerait :

  1. l’accueil des Portugais
  2. les décors grandioses de la Nouvelle-Zélande
  3. l’audace des Américains
  4. le soleil (et la Sangria) d’Espagne
  5. la Sécurité Sociale (et les fromages) de la France
  6. le coût de la vie de l’Inde
  7. les grands espaces (et le cheesecake) du Canada
  8. les hôpitaux de Cuba
  9. l’esprit festif (et la Caipirinha) des Brésiliens
  10. les marchés (et les pâtisseries) du Maroc
  11. le sentiment de sécurité de l’Islande
  12. l’espérance de vie des Crétois
  13. l’humour des Anglais
  14. le patrimoine (et les espressos) de l’Italie
  15. la tranquillité (et les Mojitos) des Mexicains
  16. la vision de la société de la Suède

S’il existait, ça se saurait, non ?

 

Voici donc mes 10 fantasmes, soit 10 projets dans lesquels je serais prête à investir énormément (de temps, bien sûr !) et qui rendraient ma vie d’expatriée encore plus heureuse et plus facile… À bon entendeur… 😉

Et vous, quels sont vos fantasmes, depuis que vous vivez à l’étranger ?

Publicités

About the post

Expatriés, Français, Humour, vie à l'étranger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :